Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA MAISON DU PERE, C'EST QUOI?

"Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, de toute ta force... et ton prochain comme toi même!"(La Bible)


La Maison du Père est issue d'une vision qui permet aux personnes qui le souhaitent d'avoir à leur disposition un espace libre afin de guérir, restaurer ou approfondir leur relation directe avec Dieu en tant que Père... mais cet espace permet aussi d'avoir des outils pour guérir, restaurer, et approfondir leur relation avec leur prochain et avec soi-même

 

La MDP s'inspire du fonctionnement des églises de maison, où aucun programme n'est fait à l'avance, et où la direction est toujours inspirée sous l'action du Saint Esprit.

Rechercher Dans Ce Blog

CONTACT

Envie d'avoir plus de détails à propos de "La Maison du Père"? Contactez-nous par email à l'adresse suivante :

maisondupere@gmail.com

Archives Des Articles

CLIPS Olivier ROSA

 
 

27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 01:11

priere-genou-couchant


Je ne sais pas si certains sont comme moi, mais je trouve dommage d'entendre un enseignement sur un sujet, sans qu'il soit expliqué comment pouvoir le mettre en pratique personnellement. Et en tant que croyant, le coté "pratique" de la foi vaut son pesant d'or!



Par exemple, "il faut méditer la Parole de Dieu", cela ne nous rappelle-t-il pas quelque chose? Mais comment et pourquoi la méditer?


Pour répondre à ces 2 questions, j'aimerais d'abord attirer l'attention sur un énorme paradoxe :
les auteurs de la Bible vivaient en pratiquant tous les jours la méditation. C'était quelque chose de très naturel à cette époque, et pas du tout contraignant, ni compliqué. Alors qu'au contraire, nous qui vivons au 21ème siècle, nous ne savons pas ce que c'est que méditer, ni comment nous y prendre! Dans la langue hébraïque, méditer signifie littéralement "écouter la Parole de Dieu" ,"réfléchir sur l'œuvre de Dieu", ou bien "ruminer la loi divine".
 

Alors concrètement, qu'est-ce que ca signifie méditer? Je casse le suspense tout de suite : cela veut simplement dire "avoir la capacité d'écouter la voix de Dieu et d'obéir". C'est aussi simple que ca! Notons bien le fait "qu'écouter" est à coté du mot "obéir" (j'y reviendrai plus tard). Et pour y parvenir , il y a une certaine dose d'intimité entre nous et Dieu qui est nécessaire. Cette intimité a été perdue au moment de la chute de l'Homme, mais peut être retrouvée en acceptant le sacrifice de Christ pour sa vie.


Pourquoi certaines personnes arrivent-elles à mieux entendre Dieu que d'autres? Au-delà de l'aspect prophétique, il y a un petit secret à cela: ces personnes ont ENVIE d'entendre Dieu. Elles ne sont pas comme le peuple hébreu dans le passage d' Exode 20:19 qui a eu peur de se trouver confronté au Dieu vivant, et qui a alors demandé à Moïse de servir d'intermédiaire. Cela était trop effrayant pour le peuple de se montrer tel qu'il était! En demandant à Moïse de servir d'intermédiaire, les Israélites conservaient un aspect de proximité avec Dieu mais sans se risquer à s'exposer eux-même. Dieu a été très attristé par ce comportement.



1- POURQUOI MÉDITER?

Le but n'est pas seulement d'entendre Dieu, mais de connaître son amour pour nous, d'entendre sa volonté et d'appliquer ce qu'il nous dit en devenant acteurs de nos vies. Entendre la voix de Dieu et ne pas lui obéir, ca ne sert à rien! Dieu attend de nous que nous soyons ACTEURS de nos vies, et pas seulement SPECTATEURS.


Jésus lui-même se retirait seul dans des lieux déserts afin de chercher la présence de son Père pour l'écouter. Alors si Jésus lui-même avait besoin de le faire, ne devrions-nous pas faire de même?



2- LES OBJECTIONS A LA MÉDITATION

Le mot "méditation" a été assimilé à tout et n'importe quoi.

La culture orientale a envahi notre monde occidental par son coté "zen", et cela a répondu a une attente de la part de personnes qui cherchent une échappatoire afin de ne plus vivre au quotidien les souffrances d'une vie sous pression constante et qu'elles trouvent misérable. Elle met l'accent sur la perte de la personnalité et de l'individualité pour atteindre le nirvana. La vie réelle est perçue comme une gigantesque illusion. Et c'est là qu'est le danger de la méditation orientale : le détachement! Il n'y a aucun dieu auquel on peut se raccrocher ou entendre. Tout se fait par soi-même!

La méditation chrétienne, au contraire, ne parle pas de détachement mais d'attachement à Dieu en ne se détachant du monde que pour se centrer sur Lui, sans pour autant perdre quoi que ce soit de notre identité. Et contrairement à la méditation orientale qui se pratique par nécessité pour évacuer des sentiments négatifs, la méditation chrétienne se fait en se donnant librement à Dieu!


Pour résumer, la méditation orientale (qui est portée sur le vide de l'esprit et de la pensée) n'a strictement rien à voir avec la méditation chrétienne (qui est centrée sur l'attachement à Dieu et sur la volonté de l'entendre et d'apprendre à dépendre de Lui seul).

Une des nombreuses autres objections qu'on entend souvent, c'est le côté complexe et difficile à pratiquer la méditation. C'est une idée complètement fausse! N'importe qui est capable d'apprendre à méditer sans se faire de nœuds au cerveau, ou en pensant que cela n'est réservé qu'à une élite chrétienne, ou même qu'il faut des années de pratique pour y parvenir. De plus, penser cela encourage la performance du style "Plus je passe du temps à méditer, plus je suis spirituel".

 


Une autre forme de confusion à propos de la méditation est l'assimilation avec la pensée positiviste, ou une forme de manipulation psychologique uniquement destinée à se faire momentanément du bien.

 


Aux yeux de ceux qui sont fermés au monde spirituel, la méditation est une chose trop abstraite! En réalité, ces mêmes personnes n'ont jamais réellement pris un moment  pour s'attarder sur le sujet. Pour eux, cela reste une expérience humaine alors qu'en réalité cela nous propulse dans une rencontre entre le divin et l'humain. On nous parlera "d'exploration du subconscient" alors que la Parole nous apprend à nous reposer sur Celui qui nous a choisis, qui nous aimes, qui est toujours près de nous, et qui s'approche afin de nous attirer à Lui.

 


Sur le plan personnel, la méditation aurait de quoi nous faire peur car elle nous oblige à nous mettre face à nous-même alors que simultanément Dieu se manifeste (je vous renvoie au passage cité plus haut d'Exode 20:19). Et cela fait tomber les petits fragments du personnage que l'on a pu s'inventer pour se faire accepter par un groupe social (travail, église, etc...). Dieu VEUT nous parler personnellement, car nous sommes un royaume de prêtres et de sacrificateurs. Je le répète, cela n'est PAS réservé à une élite!!! Si nous sommes vraiment convertis, nous avons désormais la capacité d'entrer dans le Saint des Saints et entendre Sa voix. Arrêtons de penser que cela ne soit réservé qu'aux personnes ayant une grande portée prophétique!



3- QUAND MÉDITER ?

Déjà il faut en ressentir le besoin. S'imposer de force un moment de méditation ne rime à rien et nous fait basculer dans la religiosité!

 


Il est écrit dans 1 Thessaloniciens 5:17 "Priez sans cesse". Dans ce contexte, il est non seulement question de prières d'intercession, mais surtout de passer du temps pour communier avec Dieu. Relisons Apocalypse 3:20... "Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi". A qui s'adresse Jésus dans ce passage? AUX CHRÉTIENS, et pas aux inconvertis!!! Le fait qu'il soit question de "souper avec Christ" sous-entend la notion de "passer un moment d'intimité avec Lui".



4- OU MÉDITER?

Essayons dans la mesure du possible de ne pas chercher plusieurs lieux, mais d'en choisir un seul "attitré".

Le mieux reste un endroit calme et silencieux, sans aucun téléphone ou ordinateur à proximité.

Si nous devons sortir de chez nous afin de trouver un endroit propice à une promenade au calme, n'hésitons pas!



5- COMMENT MÉDITER?

Il est vital de ne pas se contenter de comprendre un concept sans l'expérimenter. Cela vaut aussi pour la méditation. Il faut donc essayer de tenter l'aventure et de ne pas tout rejeter en bloc si la première tentative n'est pas fructueuse.

Ne pensez pas que je me moque de vous, mais j'ai envie de dire que l'on apprend à méditer en... méditant!


Quel est donc le secret pour entendre Dieu? Comme déjà dit auparavant, il est très simple : il faut déjà "avoir le désir" de l'entendre!

 

 

Certains d'entre nous rétorqueront "Mais je ne sais pas comment faire pour avoir ce désir!"... En fait, tenter d'entendre Dieu sans avoir auparavant prié pour obtenir le désir ET la grâce de le faire va vite mener au découragement et à l'abandon. Tandis que si l'on considère ce désir comme une PROMESSE issue de la grâce inconditionnelle de Dieu, cela va TOUT changer, et il n'y a plus de raison d'avoir de pression pour tenter d'y parvenir.



Dieu va utiliser notre imagination en la sanctifiant sans que cela ne tombe dans un excès débridé. Pour cela, Dieu va nous donner des "images". Si l'on croit que le Dieu qui nous a créés peut faire cela, c'est tout simplement prendre au sérieux l'idée qu'Il habite en nous et qu'il se sert des images et des idées que nous pouvons comprendre!



Si nos pensées sont trop encombrées par les soucis et les craintes, n'espérons même pas y arriver! Nous devons d'abord nous débarrasser de tout, et tout Lui donner! Si besoin, faisons un geste prophétique! Voici un exemple : tout en priant pour être débarrassés de nos soucis, mimons le fait de déposer nos fardeaux à ses pieds, et ensuite levons nos mains aux cieux dans une position de réception au Saint Esprit.

 


Concernant la posture physique à adopter, il n'y a pas de règle! Agenouillé, couché à plat ventre, assis... Le tout est d'être certain que l'on sera le plus détendu possible sans avoir constamment envie de remuer. Si on ne sait pas comment s'y prendre, essayons ceci : assis sur un fauteuil, sans croiser les jambes, et en posant les mains vers le ciel dans une position de réception. Petit détail : ne mâchons pas de chewing-gums, et tâchons de rester concentré sur ce que nous allons faire.


Doit-on fermer les yeux? Cela peut nous aider à nous concentrer MAIS ce n'est pas du tout une obligation, ni un dogme!


Nous allons ensuite déterminer si nous préférons le silence ou mettre un fond de louange dans l'endroit où nous allons nous trouver. Si nous mettons de la musique, ne mettons pas le volume trop fort (il faut que ce soit un léger fond sonore). Si vous êtes musicien comme moi, je vous recommande de ne pas jouer de votre instrument car vous aurez tendance à être trop concentrés sur votre jeu musical et pas assez sur la réception du Saint Esprit. Si vous êtes à l'extérieur de chez vous, n'hésitez pas à investir dans un petit lecteur mp3.



6- ENTENDRE DIEU

Lorsque nous sommes en position d'écoute, tâchons de ne pas nous faire perturber par des questions que nous aimerions poser à Dieu. Permettons à Dieu de s'exprimer en lui laissant le temps et la possibilité de le faire. Si nous lui parlons sans arrêt, Il ne pourra pas s'exprimer car nous ne l'entendrons pas!


Dieu peut se manifester différemment :
* par un verset biblique que nous aurons à cœur et qui va devenir rhéma
* une image prophétique / une vision
* une pensée qui va revenir sans cesse
* etc..

Si c'est un verset que nous recevons, donnons-nous le temps de le relire encore et encore afin qu'il s'enracine en nous au point que nous puissions littéralement visualiser ce dont il est question.

Si c'est une parole prophétique ou une vision, demandons à Dieu une confirmation.

VIVONS ce que nous recevons en l'imaginant!

Comment savoir si ce qu'on reçoit vient bien de Dieu? C'est simple, nous serons en paix dans notre cœur en y pensant sans avoir de gros doute.

Au départ, ne nous décourageons pas si nous n'entendons rien. Tout est question d'expériences à vivre pour ressentir la présence de Dieu et entendre sa voix. Au bout d'un moment, notre expérience grandira et cela deviendra plus facile, moins contraignant. Restons patients!!! Notre culture occidentale n'est pas du tout portée dans ce domaine, c'est donc tout un apprentissage depuis le début qui doit se faire! N'étouffons pas les sentiments et émotions qui pourraient se manifester à ce moment là (rires, pleurs, colère...). Nous saurons à la fin de notre méditation si Dieu s'est bien manifesté à nous si nous nous sentons calmes et apaisés. Après ce moment, demandons à Dieu ce que nous pouvons faire pour Lui. Nous risquons fort d'être surpris par ce qu'il va nous dire!



CONCLUSION

Méditer nous permet de mieux entendre la voix de Dieu, et d'être plus attentifs à ce qu'il veut nous dire personnellement sans passer par un intermédiaire, en nous atteignant directement au cœur par la foi!

Par la méditation, nous sommes plus portés :
* sur l'écoute que sur l'action
* sur la réflexion personnelle que sur l'étude biblique
* sur le fait de tout lâcher à Dieu plutôt que de tenter de s'emparer des choses
* sur l'acceptation de laisser le Saint Esprit venir en nous et le laisser nous travailler : il nous enseigne, il purifie, il réconforte, il corrige avec amour...


Enjoy!

Partager cet article
Repost0