Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA MAISON DU PERE, C'EST QUOI?

"Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, de toute ta force... et ton prochain comme toi même!"(La Bible)


La Maison du Père est issue d'une vision qui permet aux personnes qui le souhaitent d'avoir à leur disposition un espace libre afin de guérir, restaurer ou approfondir leur relation directe avec Dieu en tant que Père... mais cet espace permet aussi d'avoir des outils pour guérir, restaurer, et approfondir leur relation avec leur prochain et avec soi-même

 

La MDP s'inspire du fonctionnement des églises de maison, où aucun programme n'est fait à l'avance, et où la direction est toujours inspirée sous l'action du Saint Esprit.

Rechercher Dans Ce Blog

CONTACT

Envie d'avoir plus de détails à propos de "La Maison du Père"? Contactez-nous par email à l'adresse suivante :

maisondupere@gmail.com

Archives Des Articles

CLIPS Olivier ROSA

 
 

11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 22:20

Parfois nous ne le réalisons pas toujours, mais Dieu attend que nous nous mettions en route pour pouvoir grandir...

Si l'on fait un comparatif entre la vie réelle des parents, et notre relation avec Dieu en tant que PERE, nous pouvons trouver des similitudes assez parlantes.

quel-pere.jpg

Par exemple... Un père digne de ce nom aimera toujours son enfant même si ce dernier fait une bêtise. Jamais il ne lui dira "c'est bien trop grave, je ne peux plus t'aimer, je ne peux plus te voir". C'est complètement IMPOSSIBLE de la part d'un père équilibré!

 

Que l'enfant se fasse réprimander pour être corrigé, c'est une chose... Mais qu'il entende de la part de son père "je ne t'aime plus"  ou bien "je te rejette", certainement pas! Corriger, c'est remettre l'enfant dans le bon chemin AVEC AMOUR afin que plus tard il sache bien gérer sa vie personnelle et sociale.

 

De même, un père ne demandera JAMAIS à son enfant d'accomplir une performance pour lui donner son amour. Cela fait partie de l'amour INCONDITIONNEL que les parents reçoivent pour leur enfant dès la naissance de ce dernier. Ils ne font rien de particulier? Qu'importe! Ils sont quand même aimés!!!

 

Dieu est ainsi avec ses enfants : un père avec un coeur de mère. La Bible remplace même le mot "coeur" par le mot "entrailles" qui montre bien le coté maternel de Dieu.

 

couv-famille-bebe-644258.jpg

 

Maintenant, comprenons bien une chose : le fait que Dieu veuille prendre soin de nous ne fait en aucun cas de Lui un papa qui gâte trop ses enfants en leur apportant chaque souhait sur un plateau.

 

Il y a des choses qu'Il ne veut pas réaliser, car c'est à NOUS de les faire. On ne sert pas à manger un enfant à la cuillère tout au long de sa vie, il doit apprendre à le faire lui-même au bout d'un moment. Et cela s'apprend en son temps.

 

"Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent" (1 Corinthiens 3:2)

 

http://www.nosjuniors.com/uploads/tx_nosjuniors/grandir_header.jpg

 

1 - Au début, un nouveau-né a besoin d'être assisté, aidé, et protégé jusqu'à ce qu'il parvienne à acquérir un début d'autonomie pour réaliser ses premiers gestes seul dans la vie : ramper, marcher, tenir un objet tout seul avec ses mains, apprendre à manger seul, etc... Avec Dieu c'est exactement pareil au moment où on Le rencontre : en général, tout semble soudain nouveau, et on dirait que Dieu nous donne plein de faveurs et de bénédictions. On se sent protégé, plus fort face à la vie, et rien ne semblerait pouvoir nous arriver.

 

2 -... Sauf que cela ne dure pas éternellement. En effet, Au bout d'un moment, on vérifie chez le docteur l'éveil du nourrisson et son autonomie. Il doit avoir acquis certaines capacités, ce qui marque son évolution... Et pour cela, les parents doivent apprendre à l'enfant à commencer à savoir se dépatouiller. Les enfants vivent ces moments avec leur propre perception, et ils réalisent que "papa et maman veulent qu'on arrive à se débrouiller tout seul". Pour cela, les enfants vont essayer par commencer à faire des tâches simples. Et s'ils ont du mal à le faire, ils le font vite comprendre à leurs parents. Il y a donc communication entre l'enfant et les parents. Les parents leur apprennent à se débrouiller, tout en les encourageant.  

C'est à cette étape-là que, malheureusement, certaines personnes ont du mal à comprendre... Dieu va commencer à limiter le nombre de bénédictions qui semblaient pleuvoir au début car Il veut que nous puissions commencer à "grandir" avec Lui en se mettant en route... Et ces personnes se refroidissent au niveau de la foi car elles pensent:

- que Dieu les a abandonnées,

- ou alors qu'elles ont fait quelque chose de mal et que Dieu s'est mis en colère et se détourne d'elles,

- ou que leurs péchés du passé étaient trop grands et les ont rattrapé,

- ou alors qu'elles sont finalement pas aimées...

 

Mais pas du tout!!!  

 

Jesus_teacher.jpg

3 - Nous devons réaliser que justement, c'est parce que Dieu nous aime qu'il commence à limiter ses actions envers nous afin que nous commencions à nous prendre en charge nous-même petit à petit.

 

On est alors dans la trame classique de l'évolution "nourrisson - enfant - adolescent -adulte" qui est NORMALE, et NATURELLE telle que l'a voulue Dieu pour chacun d'entre nous.

 

L'âge ou le nombre d'années de conversion ne permet en aucun cas d'attester de la bonne évolution du chrétien dans ce processus de croissance. On rencontre parfois des personnes qui sont "converties" depuis des dizaines d'années et qui stagnent désespérément dans leur évolution.

 

"Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide." (Hébreux 5:12)


Il y a aussi le cas de la "stagnation spirituelle". Imaginons un enfant de 5 ans qui a préparé avec sa maîtresse un spectacle de fin d'année. Au moment du spectacle, il peut arriver que l'enfant se trompe dans les paroles de la chanson, ou bien qu'il oublie les gestes à faire lors de la chorégraphie... Qu'importe! La joie des parents de voir leur enfant est tellement plus grande que la recherche de la perfection qu'ils n'accordent aucune importance à ça...

http://ecoles.ac-rouen.fr/pirou/images/mes%20images/ecole/sylvie/spectacle/spectacle1.jpg

 

Maintenant, prenons ce même enfant et projettons-le dans le futur. Il a maintenant 15 ans... La fin d'année arrive. On lui fait préparer un spectacle de fin d'année qui, évidemment, n'a rien à voir avec celui de son enfance. Et là, stupeur! Il reproduit EXACTEMENT les mêmes comportements que lorsqu'il avait 7 ans! Il n'a alors tout simplement pas grandi dans son comportement. Là, les parents se disent que quelque chose cloche... Pour les chrétiens, c'est pareil. La raison de leur stagnation? C'est qu'ils n'ont pas eu ENVIE d'avancer, de grandir, d'évoluer, d'affronter leurs soucis. Parfois ils restent centrés sur leur souci au lieu de se centrer sur Dieu et sa capacité à arranger les choses. Ils se sont dit "Maintenant que je suis sauvé, j'ai rempli ma part du marché, je n'ai plus rien à faire". Leur évolution et leur relation personnelle avec Dieu stagnent et au final... elles meurent!

 

Inutile également de compter  sur un responsable d'église pour pré-mâcher notre relation personnelle que NOUS devons créer NOUS-MEMES avec Dieu. Il pourra nous guider dans la marche à suivre mais JAMAIS il ne pourra remplacer cette relation divine, et JAMAIS il ne devrait essayer de le faire pour nous.

 

Certaines blessures du passé vont être pour certaines personnes des blocages à cette compréhension de Dieu le Père. Imaginons un père abusif, violent, ou même émotionellement absent... Il est certain que si l'on a eu un modèle paternel déséquilibré, seul Dieu pourra palier cette tare. L'acceptation de donner son pardon sera la clef du début de la guérison, et va entraîner tout un enchainement de guérison, libération, délivrances...

 

Si vous n'avez jamais connu l'amour INCONDITIONNEL du Père, n'attendez plus! Demandez-lui de le connaître, quelle que soit votre situation actuelle, quelles que soient les fautes que vous avez commises, ou quelle que soit l'image que vous avez de vous-même!

 

LE PERE NOUS AIME! UN POINT, C'EST TOUT!!! Il n'y a rien à ajouter à cela.

 

Enjoy!

 

 

UN PAPA

Un papa, c'est beaucoup de choses...

Un papa, c'est un phare qui guide nos premiers pas.

Il nous montre les sommets à atteindre et apaise nos peurs d'enfant.

Il résout bien des problèmes, raconte des histoires et partage bien des rêves.

C'est lui qui répare les objets que nous brisons.

Quand nous sommes tristes, il l'est aussi, mais il sait rire de nos plaisanteries.

C'est une source inépuisable de sagesse, un ami pour toute la vie.

C'est pourquoi nous l'admirons tant et l'aimons énormément !

 

(Auteur inconnu)

Partager cet article
Repost0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 18:49

Depuis plusieurs semaines, Dieu me parlait beaucoup sur la nécessité d'être patient...

 

J'étais en train de réfléchir sur la façon dont j'allais écrire quelque chose sur ce sujet quand j'ai reçu un message du docteur Larry OLLISON (un américain qui a un ministère pastoral itinérant depuis plus de 40 ans) qui parlait exactement de ce sujet... et je l'ai trouvé tellement simple et parlant que je vous le partage tel qu'il l'a écrit!

 

Enjoy!

http://www.larryollison.com/images/drlarry-2009.jpg

Larry OLLISON

 

1 Rois 19 : 21

"Après s'être éloigné d'Elie, il revint prendre une paire de boeufs, qu'il offrit en sacrifice; avec l'attelage des boeufs, il fit cuire leur chair, et la donna à manger au peuple. Puis il se leva, suivit Elie, et fut à son service."

 

La Bible nous indique qu'Elisée a été au service d'Elie pendant environ 20 à 30 années. Cela nécessite de la dévotion, cela nécessite du désir, et cela nécessite surtout de la patience. Il est impossible d'être au service de quelqu'un pendant une trentaine d'années sans rien en retirer pour soi.

 

Elisée a suivi Eli partout où il allait. Il a vu chacune de ses actions, et il a appris des tas de choses avec lui. Il est intéréssant de constater qu'Elisée n'a pas tenté de recevoir une onction de la part de Dieu en voulant dépasser Eli en puissance, ni en tentant de l'éliminer, ni même en essayant de le mettre à l'écart en disant "mon temps est venu". Non! Au contraire, Elisée apprenait continuellement de son maître.

 

Au moment choisit par Dieu, lorsque tout était prêt, Eli fut enlevé par l'Eternel... Et parce qu'Elisée avait été patient et soumis, il reçu le manteau de son maître. Le second livre des Rois indique qu'Elisée fit exactement le double de miracles qu'Eli avait fait. C'est pour cela que nous pouvons dire qu'il a reçu la double onction.

 

eli-elisee-char.jpg

 

J'ai lu récemment un livre qui parlait d'un grand homme de Dieu. Il a un ministère international, il emploie beaucoup de personnes à temps plein, il vend des tas d'enseignement en livres,  sur cassette et sur CD, et il a même une émission télévisée internationale. Ce qui est intéressant de voir, c'est que ce grand ministère n'a pas commencé immédiatement comme cela. En fait, il a passé beaucoup d'années au service d'un grand homme de Dieu. Il a fait cela dans l'humilité, et il n'a pas cherché à créer en avance son propre ministère. Et au moment voulu, Dieu l'a élevé et il l'a fait entrer dans son propre ministère.

 

La plupart des jeunes ministères reconnaissent ce principe de la Parole, et ils ont entendus des tas de sermons sur le fait de recevoir l'onction du prophéte en ayant été au préalable au service de quelqu'un d'autre. Cependant, être le serviteur de quelqu'un signifie que vous devez avoir à coeur le plan de votre maître, et que vous ne cherchez pas à créer votre propre ministère.

 

Aujourd'hui, j'ai ceci à dire à tous les jeunes gens qui cherchent à entrer dans le ministère : demandez à dieu de mettre sur votre route une personne qui est ointe et qui a déjà un ministère, et soumettez-vous à elle. En son temps, lorsque Dieu sentira que vous serez prêt, Il vous élevera.

 

Jacques 4:10 : "Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera".

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 09:20

36d.jpg 

Connaissez-vous l'histoire du mille-patte et de l'araignée?


Il était une fois un mille-patte qui se promenait sur un chemin. Tout à coup, il croisa une araignée. L'araignée lui posa une question "Lorsque tu marches, laquelle de tes pattes se met en action en premier?". Et le mille-patte passa tellement de temps à réfléchir qu'il ne vit pas l'araignée lui sauter dessus! Il se fit dévorer en une bouchée! La moralité de cette histoire, c'est qu'il faut parfois arrêter de vouloir décortiquer la "marche naturelle", et revenir aux choses simples sans se soucier des araignées qui vous posent des soucis en les faisant paraître importantes.


Si je vous ai conté cette petite fable, c'est parce qu'elle a un rapport direct avec chacun d'entre nous. Parfois, nous n'arrivons plus à faire face à certaines situations car nous "ruminons" trop dessus, et que nos préoccupations ont sapé le coté naturel et simple de notre relation avec Dieu. Du coup, la vie de victoire (qui devrait logiquement être naturelle) n'est plus présente.


Entre les soucis, les obligations, la peur des choses passées et à venir, le rejet, la culpabilité (la liste est encore longue)... nous savons que nous devons AGIR et nous avons parfois peur de ce qui va arriver. On en arrive parfois à retarder l'échéance pour oser "se lancer dans l'aventure".


20080206_problem_solving.jpg


Or, la Bible dit clairement dans 2 Timothée 1.7 "car Dieu ne nous a pas donné un esprit de crainte, mais de puissance, et d'amour, et de sagesse.". La version biblique Le Semeur a aussi traduit ce passage par "Dieu nous a donné un Esprit qui, loin de faire de nous des lâches, nous rends forts, aimants et réfléchis".


Whaouuuuuu! Vous rendez-vous compte de ce qui habite en nous??? Dieu déclare que nous sommes FORTS, que nous pouvons être animés par L'AMOUR, et que nous pouvons nous poser quelques instants pour sortir de la tourmente de nos ennuis pour en arriver à RÉFLÉCHIR pour agir avec SAGESSE.


Si nous réalisons vraiment cela, nous sommes en mesure de dire "STOP!" à la cadence effrénée que le monde moderne nous oblige à vivre. Du coup, nous arrêtons de trop réfléchir sur ce que nous devons faire, à quel moment le faire, et comment s'y prendre avec nos moyens humains pour le faire. Nous serons alors obligés de nous dire "Si je prends le temps de m'arrêter, de réfléchir, d'agir avec amour, et de proclamer que je suis plus que vainqueur, alors Dieu me parlera et agira pour moi". Et vous savez quoi? Incroyable mais vrai, cela fonctionne!


Malgré cela, certains problèmes sont si grands qu'ils ressemblent à des géants qui feraient de l'ombre sur nos vies, comme ceux que le peuple hébreu avait vu lors de l'espionnage du pays de Canaan. On se focalise tellement dessus qu'on leur donne alors plus d'importance que la puissance de Dieu.

 

goliath.jpg

 

Mais si on accepte de commencer à vouloir laisser Dieu s'occuper de nous, il faut alors commencer par avouer qu'il y a bien des géants dans notre vie MAIS AUSSI qu'ils peuvent être vaincus. Et contrairement au mille-patte qui a trop réfléchi face à l'araignée, nous allons nous en remettre à Celui qui a tout accompli par amour pour nous!


Alors arrêtons-nous un instant... Un temps de shabbat (repos) pour le corps et l'âme... Et inspectons nos vies... Quels sont nos géants dans nos vies? Qu'est-ce qui nous empêche de vivre la victoire, une vie où l'on serait tellement soulagé de nos soucis qu'on pourrait crier de joie vers Dieu pour le remercier pour la vie qu'il a placé en nous? Croyons-nous que le Dieu qui a créé l'univers, le Ciel, la Terre et les hommes puisse parvenir à vaincre ces géants? Ou va-t-on continuer à regarder les géants dans la crainte et se dire « ils sont trop imposants pour moi »?

 

19786.jpg


David aurait pu se poser la même question. Mais dans 1 Samuel 17, il a fait honneur à Dieu en refusant de se soumettre aux menaces de Goliath et en le laissant davantage paraître plus important que Dieu aux yeux des hommes.

 

David-Goliath.jpg


Aujourd'hui, il est temps de reconquérir ce que l'ennemi nous a volé! Fortifions-nous, prenons courage! L'Éternel précède nos pas et veut que nous puissions sortir de nos soucis pour revenir à une relation SIMPLE et NATURELLE avec lui sans qu'une « araignée » nous impose encore des soucis supplémentaires.


Enjoy

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 16:03

http://www.racc.be/upload/images/peur_du_noir.jpg

 

Genèse Ch. 3 verset 10: "Il répondit: J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché."


La peur est un des premiers sentiments que l’homme a ressenti! Il a eu peur parce qu’il était "nu".

La peur est bien présente dans nos vies! Il y a les bonnes peurs (regarder a droite et a gauche avant de traverser une route, etc…), et il y a les mauvaises peurs qui nous tétanisent, nous paralysent, nous anesthésient, et nous sclérosent au quotidien !!!

Il y a la peur de DIEU! On préfère contrôler notre âme dans un système religieux plutôt que de traverser notre peur en laissant DIEU nous rencontrer tel qu’on est!

Il y a la peur de l’autre qui engendre entre autre le racisme, la haine, la jalousie etc. etc. ! On préfère rejeter hautainement celui que l’on dit « différent » de nous afin de ne pas accepter que c’est une peur de soi-même que l’on ne veut pas traverser en se regardant en face et en se laissant aimer par DIEU Lui-même !!!


Il y a la peur de soi-même! On préfère se créer un personnage pour se cacher derrière afin de ne pas traverser sa peur en laissant DIEU nous dire qui nous sommes réellement !!

Je le répète une fois de plus : La peur est présente dans nos vies!

 

peur.jpg


Au fait n’avons-nous pas des peurs, des craintes, des insécurités au quotidien?

Notre société d’aujourd’hui l’a très bien compris en nous proposant à outrance toutes sortes de choses permettant à nos peurs de les contrôler. D’ailleurs, ne souscrivons-nous pas à toutes sortes d’assurances ( Mutuelle, assurance pour ci, assurance pour ça, etc…)

La réaction à une peur, c’est "le contrôle" de façon à apaiser le ressenti de la peur!


QUAND NOUS AVONS PEUR DE L’AUTRE, NOUS CONTROLONS L’AUTRE DE MANIERE A AMOINDRIR NOTRE PEUR !!!


- Si j’ai peur de DIEU, je vais le contrôler!


- Si j’ai peur de l’autre, je vais le contrôler


- Si j’ai peur de moi-même, je vais m’autocontrôler !

Il y a une chose qui peut nous aider à pulvériser la PEUR! C’est L’AMOUR!!!

 

651coeur


Il y a un verset dans 1 Jean 4:18 qui dit : "La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte (la peur, l’insécurité) ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour."

La confiance est une expression de L’AMOUR qui permettra à la peur et ses acolytes d’être pulvérisés!!!

Autant je CHOISIS le contrôle pour ne plus RESSENTIR ma peur, autant je peux CHOISIR la confiance pour AIMER afin de bannir ma peur!

La peur est un ressenti qui nous terrifie, la confiance n’est pas un ressenti mais un CHOIX!

Ce CHOIX est accessible au quotidien comme le sont les peurs au quotidien!

Je choisis de faire CONFIANCE à mon DIEU quand toutes sortes de peurs veulent m’éloigner de lui parce que je me retrouve seul(e) dans un désert ou un silence profondément présent dans ma vie !!


Vers toi je crie s
Je choisis de ME faire CONFIANCE quand le manque d’assurance ressurgit devant un défi dans ma vie que je dois affronter!

Je choisis de faire CONFIANCE à mon épouse/époux quand toutes sortes de peurs veulent m’éloigner d’elle/lui par le moyen du reproche!  (A remarquer que dans le mot «reproche » il y a le mot «proche» ! Le reproche, c’est l’expression de la peur de ne plus être «proche»!).

Je choisis de faire CONFIANCE à mon enfant quand toutes sortes de peurs veulent me faire douter des choix qu’il fait et qui lui sont propres!

Ayons l’audace de laisser tous les substituts qui jouent le rôle d’apaiser la douleur d’une peur comme un simple médicament, par exemple « Le Doliprane » et plaçons a la place le vrai « Antibiotique » qui pulvérise la racine de la peur, à savoir «la confiance » qui est une expression de L’amour qui peut à elle seule bannir la peur!

L’AMOUR est la solution à nos peurs par l’expression de LA CONFIANCE!


Amitiés!         

Partager cet article
Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 01:08

651coeurpar Olivier ROSA



Tellement d'hommes et de femmes mettent à la place de DIEU des substituts dans leur cœur! Notre cœur est la partie la plus regardée de notre être par DIEU!

Pourquoi? Et bien, parce que DIEU sait que c'est là où tout commence! Notre âme et notre corps dépendent de notre cœur (esprit ) pour le bien-être! C'est de là que jaillissent toutes choses jusque dans la vie éternelle !! Là où sera mon trésor là sera mon cœur!

LE SAINT-ESPRIT est dans notre esprit, qui lui-même communique à notre âme ce qu'il vient de recevoir du SAINT-ESPRIT afin que le corps
l'accomplisse avec ses sens!

C'est du cœur profond de l'homme dont JÉSUS parle quand il dit aux pharisiens qu'ils nettoient plus le bord de leur coupe, alors qu'à l'intérieur de cette même coupe se trouvent des rapines et des ronces! Que de substituts il devait y avoir dans leur cœur!

C'est au plus profond du cœur de la samaritaine que JÉSUS s'adresse quand il lui dévoile ce que nous pouvons vivre nous-mêmes aujourd'hui : à savoir adorer DIEU en esprit (avec notre esprit) et en vérité! Quel tact
à eu JÉSUS pour faire prendre conscience à cette femme combien le substitut du "temple" allait bientôt être remplacé par notre esprit remplit du SAINT ESPRIT afin d'ÊTRE LES ADORATEURS QUE LE PÈRE DEMANDE!!!

Quand nous permettons à des substituts (et ils sont multiples, divers et subtils ) de prendre la place qui revient à DIEU dans notre cœur, que se passe t-il ?


Il se passe que nous nous perdons, c'est à dire que nous perdons le CHEMIN DE NOTRE CŒUR, nous ne nous rencontrons plus avec nous-mêmes, et bien évidemment DIEU ne peut plus nous rencontrer vu que nous sommes perdus à cause d'innombrables substituts qui encombrent notre cœur! Ceci n'expliquerait-il pas les angoisses du matin, les inquiétudes du soir, les peurs qui ne devraient pas être là, alors que je suis chrétien fils de mon PÈRE tout puissant?

QUEL EST LE SUBSTITUT QUI AUJOURD'HUI REMPLACE DIEU NOTRE PÈRE QUI AIME TELLEMENT NOTRE CŒUR?

DIEU ne veut rien d'autre que notre cœur! ET IL LE VEUT ENTIER!


Amitiés

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 00:15

22361 103823852973112 100000364934780 91236 6794695 n   Par Olivier ROSA


Un jour, DIEU me parla dans le fond de mon cœur, dans mon intimité en me disant : "Reste toi-même, cela t'empêchera de paraître, et cela me permettra en toi d'être"


Dans la même période, il me parla une deuxième fois en me disant : "Je ne veux pas que TU me serves, mais je veux ME servir de toi!"

Franchement je comprenais, mais à la fois je ne comprenais pas ce que DIEU voulait me dire vraiment !!!
 
Pourquoi je vous parle de ça?

La réforme que l'Église de CHRIST est en train de vivre actuellement est une réforme non pas d'un système quelconque, mais du cœur lui-même !!!

Nous sommes rentrés dans le salut en CHRIST avec un passé blessé par le rejet et l'abandon, qui ont pour conséquences un besoin d'être aimé, accepté, reconnu, et pour certains à outrance !!!

Il est impératif de DIRE très haut et très fort que malheureusement beaucoup ont
plus accepté de rencontrer l'église que JÉSUS lui même!!! Que se passe t-il dès ce moment-là ? La personne reste avec ses blessures de rejet et d'abandon, en demandant ou en exigeant parfois qu'un frère ou une sœur, un Pasteur, un Ancien, un Responsable de jeunesse répondent très rapidement aux carences psychologiques qui n'ont pas été comblées par papa et/ou maman en étant petit, etc... etc...

Bien évidemment, dans cette quête d'amour, les échecs et les déceptions fusent, et la personne en déduit : "Il n'y a pas d'amour ici, je m'en vais!"

Tant mieux que la personne parte! Pourquoi ? Parce que c'est DIEU qui EST la solution a son rejet, abandon etc... et va pouvoir enfin la rencontrer puisque l'église ne sera plus le substitut qui remplacé DIEU dans son cœur !!!!

Mais avant que DIEU rencontre la personne, il va falloir que cette même personne vive quelque chose de TRÈS IMPORTANT !!!

En effet, quand on rentre dans un système quel qu'il soit ( Église, Entreprise, structure... ) et que l'on souffre du rejet ou de l'abandon, on se crée un personnage pour être accepté par la communauté, les collègues de travail etc. etc. !!!

Ce personnage (qui aide AUSSI a se protéger), DIEU se heurte contre lui et Il n'arrive pas réellement a rencontrer la personne "JE SUIS"! Donc, DIEU va TOUT FAIRE pour que d'abord la personne s'accepte telle qu'elle EST, et se rencontre elle-même pour apporter à DIEU son ÊTRE tout entier "dans son vrai état"! Là, LE PERSONNAGE TOMBE ET LA PERSONNE RENCONTRE RÉELLEMENT CHRIST, ET DEVIENT LA VRAI PERSONNE QUE CHRIST A VOULUE, DÉSIRÉE ET AIMÉE!!!

Le rejet et l'abandon avec L'AMOUR INCONDITIONNEL DE DIEU s'évanouissent! La personne se sentant alors pleinement aimée et acceptée n'a plus besoin d'une structure pour exister et peut pleinement dans son "JE SUIS" (et non dans "LE FAIRE") laisser DIEU se servir d'elle dans cette même structure, église ou entreprise où il n'y avait soi-disant pas d'amour; afin de glorifier JÉSUS qui l'aime et l'a pleinement délivrée afin de jouir du Royaume de DIEU qui est LE ROYAUME DE L'ÊTRE ET NON LE ROYAUME DU FAIRE !!!!


Amitiés !!!!

Partager cet article
Repost0